Pèlerinage en Ecosse

Dates : du 29 juin au 6 juillet 2020

Animation : M. l'abbé Bernard Van Vynckt, doyen de Marche-en-Famenne

 

 

Terre aux grands espaces sauvages, l’Ecosse est célèbre pour son culte à l’apôtre saint André ainsi que pour de nombreuses autres figures du christianisme, comme la reine sainte Marguerite d’Ecosse qui y fit bâtir plusieurs monastères au 11è siècle, ou encore saint Patrick qui naquit près de Glasgow avant de partir évangéliser l’Irlande. Un bel héritage de cette longue période s’offrira à nous : églises, vestiges d’abbayes, prieurés médiévaux…

Devenue protestante suite à la prédication de John Knox, l’Ecosse s’est par la suite unie à l’Angleterre pour former le Royaume-Uni avec l’Irlande-du-Nord, le Pays-de-Galles ainsi que plusieurs petites îles britanniques. Mais le débat sur l’indépendance est régulièrement relancé, surtout depuis le Brexit contre lequel les Ecossais s’étaient prononcés à 62%. Nous verrons par ailleurs que les communautés chrétiennes sont aujourd’hui de plus en plus engagées dans la recherche de l’unité œcuménique, malgré les grandes divisions de l’Histoire.

Ce pèlerinage sera aussi l’occasion de découvrir cette nation surprenante à travers ses riches traditions et les spectacles naturels qu’elle nous offre, avec ses lochs, ses collines impressionnantes, sa mer et ses rochers.

PROGRAMME :

1er jour : décollage dans l’après-midi depuis l’aéroport de Bruxelles National. Arrivée à Edimbourg en début de soirée. 
Tour panoramique de la capitale de l’Ecosse et de ses principaux monuments, depuis Princess Street jusqu’au Royal Mile. Installation pour deux nuits à l’hôtel Mercure Livingston (3*** normes locales).

2è jour : visite du célèbre château d’Edimbourg, ancienne résidence des souverains de l’Ecosse. Nous y évoquerons la figure de Marie Stuart, qui fut successivement reine de la France catholique et de l’Ecosse protestante. Elle est ainsi un symbole du conflit interne au christianisme en Ecosse, mais aussi de sa possible réconciliation. La Chapelle Sainte-Marguerite, adjacente au château, présente des vitraux illustrant la vie de saint André, de sainte Marguerite ou encore de William Wallace. Tombée en désuétude lors la Réforme protestante, elle fut restaurée et réaménagée, puis consacrée en 1934.  Visite du musée National d’Ecosse, consacré à l’histoire, aux antiquités, au peuple et à la culture du pays.   

3è jour : départ pour Stirling et visite de son château fort, un des plus grands et des plus importants châteaux d’Europe occidentale, entouré sur trois côtés par des falaises à pic. Temps libre à Stirling. Départ pour la distillerie Deanston pour une visite guidée et une dégustation de whisky. Départ pour Aberfoyle, installation pour une nuit au Rob Roy Hotel Perthshire (3*** normes locales). 

4è jour : départ pour Dunkeld et visite de sa cathédrale située sur la rive nord du lac Tay. Commencée en 1260 et terminée en 1501, elle se trouve sur l’emplacement de l’ancien monastère de Culdee qui fut autrefois un important centre culturel et religieux. Découverte de la superbe faune sauvage du parc des Cairngorms. Départ pour Inverness et installation pour une nuit au Best Western Inverness Palace Hotel & Spa (3*** normes locales).

5è jour :visite des ruines du château d’Urquhart, grande forteresse du 13è s. construite au bord du célèbre loch Ness. Le site offre une très belle vue sur les paysages environnants. Départ pour Fort Augustus, visite de cette charmante petite ville et de son ancienne abbaye bénédictine datant de 1876. Tour panoramique de la vallée de Glencoe et de ses plaines aux immenses montagnes. Départ pour Oban et installation pour deux nuits au Royal Hotel (3*** normes locales).

6è jour : traversée en ferry vers les îles de Mull et d’Iona, d’où partit la prédication de saint Colomba au 6è siècle. Visite de l’abbaye d’Iona, dont le cadre paisible invite au recueillement. Elle eut un rayonnement très important en Ecosse jusqu’à l’époque de la Réforme. Rencontre avec la communauté d’Iona, fondée par le pasteur protestant George MacLeod au début du 20è siècle. A vocation œcuménique, elle cherche à unir les chrétiens pour mieux répondre aux défis de notre temps, en particulier sur les questions environnementales et de justice sociale (rencontre sous réserve). Retour à Oban, visite de sa cathédrale protestante épiscopale St-Jean.

7è jour : départ vers Glasgow. Visite de l’abbaye de Paisley, ancien monastère clunisien devenu église paroissiale. Élevé au rang d'abbaye en 1245, le monastère devint l'un des plus riches et des plus puissants d'Écosse. Visite de la cathédrale St-Mungo’s, un des plus beaux bâtiments médiévaux d'Écosse. Construite sur le site de la tombe de saint Kentigern, elle est la seule cathédrale sur le continent écossais à avoir survécu à la Réforme de 1560. Sa première pierre a été posée en 1136 par le roi David Ier d'Ecosse, sous le règne duquel la ville de Glasgow a connu une période d'essor important. Elle abrite la tombe de saint Mungo, patron et créateur de la ville. Installation pour une nuit à l’hôtel Holiday Inn Glasgow (4**** normes locales).

8è jour : départ pour Edimbourg. Visite de la maison natale de John Knox, qui fonda l’Eglise Réformée en 1560 en s’inspirant du modèle calviniste. Transfert vers l’aéroport et retour en Belgique.

 

Prix : 1729 € 

Inclus : voyage en avion, déplacements en car, logement en hôtels en chambre double et en pension complète du repas de midi du 1er jour au repas de midi du dernier jour, écouteurs, visites, assurances assistance et annulation, compensation CO2, taxes et pourboires.

Non-inclus : boissons, repas du soir du dernier jour.

Supplément chambre individuelle : 299 €

Documents d'identité : pour les Belges, la carte d’identité électronique suffit. Les étrangers s’informeront auprès du consulat de leur pays d’origine.

Pèlerinage prévu pour personnes valides, autonomes pouvant marcher et suivre un groupe sans problème.

 

Please publish modules in offcanvas position.