Moscou et l'Anneau d’or

...des ténèbres à la lumière

Dates : du 17 au 26 juin 2020

Animation : M. l’abbé Philippe Goffinet, directeur des Pèlerinages Namurois et doyen de Dinant

Après une visite de Saint-Pétersbourg en 2016, nous vous proposons de poursuivre la découverte du monde slave et orthodoxe par Moscou et son Anneau d’or.

A Moscou, nous découvrirons le passé tumultueux du peuple russe fait de grandeur et de terreur avec notamment près de 80 ans de négation de Dieu pendant l’écrasement totalitaire du 20è siècle. Dans cette ville occidentalisée, nous découvrirons quelques églises et monastères de toute beauté, mais aussi des lieux et des monuments dédiés aux milliers de martyrs dont le sang a coulé sur cette terre.

L’Anneau d’or sera l’occasion d’apprivoiser le berceau historique de la Russie (et de l’orthodoxie qui lui est indissociable) dans une campagne marquée par le respect des traditions anciennes et la survie du peuple au quotidien.

Nous aurons ainsi 2 facettes contrastées de cet immense pays dont le pouvoir politique est intimement lié au pouvoir religieux. Elles seront découvertes dans un esprit œcuménique (tel que vécu au quotidien par les moines du monastère de Chevetogne, établi depuis 1925 dans le diocèse de Namur). Sans nier les différences et les difficultés, ce sera pour nous un premier pas vers une meilleure connaissance de nos frères orthodoxes ; en particulier à travers leur liturgie, leur amour profond de la Mère de Dieu et les icônes.

Un pèlerinage à la découverte de cette autre Europe si proche de nous et si souvent mal comprise. Une façon pratique de vivre concrètement cette phrase de saint Jean-Paul II : « que l´Eglise d´Europe puisse recommencer à respirer avec ses deux poumons, afin que le continent tout entier connaisse une évangélisation renouvelée ».
 

Programme :

1er jour : en milieu de matinée décollage de Bruxelles à destination de Moscou par un vol direct. Tour panoramique de la ville de Moscou, peuplée de plus de 12 millions d’habitants (ville la plus peuplée d’Europe et de la Russie). Ville bâtie sur une plaine, construite par anneaux concentriques et dont le centre est occupé par le Kremlin. Installation pour 4 nuits à l’hôtel Ibis Dynamo (ou similaire).

2è jour : découverte du Kremlin, véritable symbole du pouvoir soviétique russe (sauf pendant le transfert de la capitale à Saint-Petersbourg pendant plus de 200 ans) et abritant aujourd’hui la présidence de la République. Derrière ses remparts, les princes puis les tsars ainsi que les chefs de l’Eglise orthodoxe se sont succédés. Les nombreuses cathédrales ont retrouvé leur rôle liturgique depuis la fin de l’ère soviétique. Visite des cathédrales de l’Annonciation (utilisée pour les couronnements, mariages…), de la Dormition (iconostase notamment de Andrei Roublev). Au pied des remparts, la place Rouge et les célèbres mausolée de Lénine et cathédrale de Saint-Basile-le-Bienheureux. Balade dans le quartier du Goum, du Bolchoï. Découverte de quelques stations du métro moscovite souvent très richement décorées. 

3è jour : visite de la galerie nationale Tretiakov, une des plus grandes collections au monde de peintures, icônes, sculptures et dessins. Découverte du spectaculaire monastère Novodievitchi construit entre le 16è et le 17è s. et resté intact, s’inscrivant dans le système de défense de la ville. Passage à l’église de l’Ascension à Kolomenskoïé et balade dans le Parc des Arts, vaste parc créé après l’effondrement de l’URSS pour recueillir des monuments soviétiques.  

4è jour : visite du monastère Andronikov fondé en 1360 par un disciple de saint Serge où le peintre Andrei Roublev résida et renfermant de superbes icônes. Participation aux vêpres orthodoxes au monastère des Saintes-Marthe-et-Marie. Cette communauté apporte assistance aux personnes malades. Le musée du goulag et une balade passant par le mémorial Solovetski (dédié aux victimes de la répression politique) ainsi que le fameux siège du KGB nous rappelleront le sinistre épisode soviétique et son régime totalitaire qui firent de 1917 à 1987, 20 millions de victimes !

5è jour : départ pour l’Anneau d’or, région au nord-est de Moscou jouant un rôle essentiel dans l’histoire de la Russie en raison de la fertilité de son sol et de sa position stratégique sur les routes fluviales (Volga et Kliazma). Ces cités médiévales gardent les événements les plus marquants de l’histoire de la Russie qui devint chrétienne à partir de 988. Arrêt à Sergueiev Possad, ville de pèlerinage, coeur de l’orthodoxie russe. Saint Serge de Radonège, son saint fondateur, a marqué la spiritualité du pays. Il repose au sein de la cathédrale de la Trinité. Visite de la sacristie et de la cathédrale de la Dormition. Arrêt à la tombe du père Alexandre Men, prêtre orthodoxe assassiné en 1990. Passage à Pereslavl-Zalesski située au bord du lac Pléchtchéïévo dans un environnement forestier protégé. Installation pour 2 nuits à l’hôtel Lubim ou Ibis (ou similaire) à Yaroslavl.

6è jour : découverte de Yaroslavl, ville commerçante (située au confluent de la Volga et de la Kotorosl) et sainte fondée en 1010 sur la Volga par Yaroslav le Sage. Elle est célèbre pour ses nombreuses églises du 17è s. parfois reconstruites après des incendies, des occupations mongols (se terminant au 16è s.). Bel exemple de la rénovation urbaine ordonnée en 1763 par l’impératrice Catherine la Grande pour l’ensemble de la Russie. Visite du monastère de la Transfiguration-du-Sauveur qui a des allures de Kremlin fortifié et du musée des icônes. Halte à Rostov-le-Grand sur la rive du lac Néro. Découverte du monastère Iakovlevski avec l’église Zatchatevskaïa et l’église de Saint-Dimitri.

7è jour : départ pour Kostroma. Découverte du monastère Saint-Ipatiev, de la cathédrale de la Trinité et de sa somptueuse iconostase, du musée en plein air de l’architecture en bois avec ses maisons paysannes, ses églises rurales… pour s’immerger dans la Russie traditionnelle. Installation pour 2 nuits à Souzdal à l’hôtel Sokol ou Souzdal Inn (ou similaire).

8è jour : découverte de cette ville aux multiples monastères que les temps modernes n’ont pas abîmés. Visite de la cathédrale de la Nativité-de-la-Vierge (le plus vieux monument de Souzdal), de l’église de la Transfiguration et des églises jumelées, du monastère du Sauveur-Saint-Euthyme où se situe la cathédrale de la Transfiguration. Découverte du musée d’architecture en bois où se mêlent églises, isbas et moulins provenant de la région ainsi que du musée des Icônes de Souzdal.

9è jour : passage à Bogoliubovo pour y visiter l’église de l’Intercession. Arrêt à Vladimir, localité longtemps rivale de Kiev puis de Moscou. Découverte de l’extérieur de la collégiale Saint-Dimitri et de la cathédrale de la Dormition où est vénérée la célèbre icône de la Vierge dite « de Vladimir » attribuée à l’évangéliste saint Luc. Installation pour une nuit à l’hôtel à Moscou.

10è jour : temps libre. Pique-nique. Envol en milieu d’après-midi de Moscou pour Bruxelles. Arrivée en début de soirée.

 

Prix : 2190 €

Inclus : voyage en avion, circuit en car, logement en chambre double en hôtel 3 étoiles (normes locales) en pension complète du repas du soir du 1er jour au repas de midi du dernier jour, visites, oreillettes, visa, taxes de frontières, boissons aux repas (café, thé et eau plate) assurances assistance et annulation, pourboires.

Non-inclus : Navette aéroport éventuelle : prix à déterminer

Supplément chambre individuelle : 345 €

Utile à savoir : passeport valable 6 mois après la date du retour avec 2 pages libres.

Pèlerinage prévu pour personne valide, autonome pouvant marcher et suivre un groupe sans problème.

 

Please publish modules in offcanvas position.